ATELIER

_TRACES

ARCHITECTURES

PARC PUBLIC DU POMMIER AU GRAND-SACONNEX _ GENÈVE _ Mep 1er Prix                                                                               2013

 

Le projet d’aménagement du parc souhaite établir une vision de "processus de modification" à différentes échelles; court, moyen et long terme. Ainsi, dans le temps, l'espace du parc devrait pouvoir s'adapter à de nouvelles contingences tout en gardant son identité.

Ce principe de transformation du parc reconnaît la végétation comme acteur évident du changement. L'espace constitué initialement par la végétation arbustive sera modifié dans le temps par l’apparition d'une végétation arborée prenant le relais.

La trame de base du verger et de la plantation arborée haute, introduit des éléments de complexité et de diversité dans le choix des essences plantées, reconnaissant les caractéristiques paysagères.

Le bassin de rétention des eaux pluviales accueille également à proximité des groupements d'arbres offrant un ombrage propice à la détente.

>